Nicolas Dolteau | Je ne regarde plus la télévision
20582
post-template-default,single,single-post,postid-20582,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Je ne regarde plus la télévision

Je suis parti faire mes études à 18 ans, et depuis je n’ai jamais eu de télévision chez moi. Ce qui signifie, entre autres, que je ne regarde pas les informations. Je n’utilise pas internet comme substitut à la télévision puisque je ne suis abonné à aucun site d’actualités (Huffington Post, Slate). Voici les raisons pour lesquelles j’ai fait ce choix :

Les informations sont négatives à 95%. Absorber toute cette négativité au quotidien n’est pas sans conséquences sur votre état d’esprit. Croire le contraire c’est un peu comme manger au fast-food tous les jours en espérant rester en bonne santé. Il vous faudra ensuite déployer un effort pour faire abstraction de toutes les émotions négatives et retrouver l’énergie positive nécessaire à l’accomplissement de votre journée.

Suivre l’actualité demande du temps et n’offre aucun bénéfice réel en contrepartie. Ce temps est irrémédiablement perdu et il faut renouveler l’opération tous les jours. On peut estimer qu’une personne qui lit un journal ou internet pour s’informer chaque jour perd environ six heures par semaine. Ne ferait-elle pas mieux d’utiliser ces six heures hebdomadaires pour apprendre une langue étrangère, appeler ses amis, écrire à sa famille, lire des livres, etc. Les gens qui veulent progresser dans la vie se plaignent souvent de ne pas avoir de temps, or, ils passent plus d’une heure par jour devant la télévision ou le téléphone.

Si encore les informations étaient exactes, mais les journalistes se trompent régulièrement en devant fournir des analyses à très court terme. Un exemple récent, les élections américaines: j’ai vu beaucoup de français suivre ces élections, commentant des articles, s’énervant dans des commentaires et s’insultant pour savoir qui avait raison. L’actualité est une occupation, ce n’est pas un investissement.

Dans la vidéo qui va suivre, certains m’ont reproché que toutes les informations ne se valaient pas et que quelqu’un qui lit Le Monde tous les jours sera plus informé que quelqu’un qui regarde Le Grand Journal ou encore l’émission de Yann Barthès. Peut-être, mais en réalité je ne vois presque jamais personne lire religieusement Le Monde dans les transport ou au café, en revanche foule de gens passent ce temps sur leur téléphone à lire des articles dont toute la substance est contenue dans le titre. Les gens gagneraient plus encore à discuter avec leur voisin ou à lire un livre, ou même à se relaxer en écoutant une émission intéressante en podcast.

Si je vous dit tout ça, c’est que le fait de ne pas avoir la télévision m’a beaucoup apporté dans la vie. Je le mesure à chaque fois que je me retrouve devant un écran, chez mes parents, ou chez une fille qui la regarde, il m’est alors difficile d’être productif. Vous n’êtes pas obligé de suivre mon conseil, ni d’être d’accord. Je dis simplement que pour quelqu’un qui veut accomplir beaucoup, quelqu’un qui a un travail exigeant, qui veut à la fois avancer dans sa vie et passer du temps avec sa femme, ses enfants, ses amis, ce quelqu’un n’a aucun intérêt à suivre l’actualité. D’autant que même en voulant la fuir, celle-ci le rattrapera.

Pour terminer, voici une citation qui résume bien ce que je pense de la télévision en général :

La télévision n’est pas le reflet de ceux qui la font, mais de ceux qui la regardent.
-Françoise Giroud

D’autres idées dans cette vidéo:

Et oui il y a des documentaires intéressant qui passent à la télévision ainsi que 2 ou 3 émissions intelligentes. Mais vous pouvez les attraper en replay sur votre ordinateur.

2 Commentaires
  • Roland
    Publié à 12:19h, 26 décembre Répondre

    Méfions-nous de la petite lucarne ! (même si on trouve encore des documentaires intéressants)

  • RAPHAEL
    Publié à 21:44h, 29 décembre Répondre

    D’accord sur l’énergie négative. La meilleure solution: un podcast journal France culture ou Radio classique en vitesse 😀 ( et une ou deux émissions de fond le week end en faisant son petit ménage ^^). Les journaux sont intéressants, mais on y lit surtout ce qu’on a envie d’entendre…et c’est tant mieux ! Au moins cela permet d’étayer son opinion et son raisonnement sur le sujet qui nous intéresse.
    Et désolé, mais suivre l’actualité reste fondamental dans de nombreuses professions: diplomatie, finance de marché, lobbying, journalisme, etc. ..et bien souvent, le diable est dans les détails. Comprendre ce qu’il se passe autour de soi, c’est même la base pour ne pas devenir complètement grégaire, influençable et abruti…
    Bonne continuation et bonne année !

Envoyer un coimmentaire